Patrimoine montagnard
Pays de Foix - Tarascon

 

Visite des Forges de Pyrène

 

Forges de Pyrène - Musée des Métiers AnciensForges de Pyrène - Musée des Métiers Anciens

 Les Forges de Pyrène se trouvent à Montgailhard prés de Foix. Ce site de 5ha est entièrement consacré à la présentation des métiers d'autrefois. Sa visite nous plonge dans un passé pas si ancien et pourtant disparu. Celui de nos grands-parents que certains d'entre nous ont connu dans leur enfance. Un temps qui nous renvoie au présent et à son évolution rapide et toujours aussi incertaine.
 Le musée des vieux métiers: 6500 outils y sont exposés appartenant à 120 métiers différents.
 Les granges: Des ateliers y sont installés où l'on peut découvrir le travail du forgeron, du sabotier, du fabricant de peigne en corne ou du bouilleur de cru.

 

Forges de Pyrène - Musée des Métiers AnciensForges de Pyrène - Musée des Métiers Anciens

 Le hangar: Exposition de matériels agricoles.
 La forge à martinet: Construite au XVIéme siècle, la forge de Montgailhard n'a jamais cessé son activité. Après avoir longtemps produit des barres de fer, elle s'est reconvertie au XIXéme siècle en taillanderie, fabriquant des outils agricoles (bêches, râteaux ...) particulièrement destinés au travail de la vigne. Fermée en 1985, elle a été rachetée par le département et classée monument historique en 1987.
 Depuis 1991, la forge est intégrée au site des Forges de Pyrène et a ainsi repris une activité. On peut la visiter et ses nouveaux maîtres forgeurs nous y font découvrir le travail du fer tout en nous racontant son histoire.
 Le musée du fer: Il retrace l'histoire de l'économie du fer en Ariège.
 Elle a commencé dés le IVème siècle à la mine de Rancié (voir l'article sur la mine). Le fer était alors produit par des forges itinérantes dont le soufflet et le marteau étaient actionnés manuellement. La mouline apparaît au XIIIéme siècle. Comme un moulin, elle utilise  la force hydraulique pour actionner le marteau. Vers 1680, les Ariégeois améliorent un système de soufflerie hydraulique probablement inventé par les Génois et créent la trompe des Pyrénées qui remplacera le soufflet manuel. Cette nouvelle technologie combinant marteau et trompe mus hydrauliquement est appelée forge à la catalane.

 

Forges de Pyrène - Forge à martinetForges de Pyrène - Forge à martinet

 Le fer est produit dans le creuset. On le charge d'une moitié de charbon de bois et d'une moitié de minerai broyé. Le minerai composé d'oxyde de fer est réduit par la combustion du charbon et donne du fer pur. Au contact du charbon il se cémente c'est-à-dire se charge en carbone pour donner de l'acier. La soufflerie sert à entretenir le feu dans le creuset. Le résultat de cette opération donne le massé, masse de métal d'environ 200kg entourée de scories. Le massé est ensuite travaillé au marteau. Il est divisé en plusieurs parties qui seront à leur tour forgées pour produire des barres.

 

Forges de Pyrène - Forge à martinetForges de Pyrène - Forge à martinet

 Une brigade à la forge comprend le foyé (chef de la brigade) qui charge le creuset aidé par un pique-mine, les deux escolas assistés par les deux miailhous qui contrôlent la production du massé, le mailhé ou maître forgeur qui assure avec un autre pique-mine le travail mécanique du massé. Deux brigades se relaient toutes les six heures pendant vingt quatre heures et travaillent six jours par semaine. Le travail est parfois interrompu pour différentes causes: conflits entre patron et salariés, gel ou manque d'eau, pannes, difficultés d'approvisionnement en charbon de bois... Ainsi, l'activité n'était que de 7 à 8 mois par an. La forge appartenait au maître de forge. C'était un notable bourgeois ou aristocrate. Certaines forges étaient possédées en multipropriétés. Le garde forge et son commis étaient chargés de l'approvisionnement en minerai et en charbon et de la vente du fer.

 

Forges de Pyrène - Fête de l'automneForges de Pyrène - Fête de l'automne

 Au XIXème siècle, l'Ariège compte un cinquantaine de forges à la catalane, soit plus de la moitié des forges existantes dans les Pyrénées. Elles sont principalement situées dans les vallées du Vicdessos, de l'Ariège et du Saurat c'est à dire non loin de la mine de Rancié principale fournisseuse en minerai de fer, sur un cours d'eau et à proximité des forêts où l'on produisait le charbon de bois.
 L'implantation des hauts fourneaux à coke, inventés par les Anglais, en France au Creusot en 1785 puis à Pamiers, à Foix et à Tarascon au milieu du XIXéme siècle entraîne la disparition des forges à la catalane.
 Sur l'histoire de la métallurgie en Ariège voir les sites suivants: La forge à la catalane, Les forges de la vallée du Garbet, auzatvicdessos.free.
 Sur les Forges de Pyrène: www.tourinfos.com

 

 

 Forges de Pyrène - Musée du fer
Forges de Pyrène - Machines anciennes
Forges de Pyrène - Musée du ferForges de Pyrène - Machines anciennes

 

Téléchargement
Télécharger les images du diaporama sur l'album: Forges de Pyrène

 

Itinéraire approximatif de la randonnée:

Photosariege.com

  • Photos Randonnées Ariège Pyrénées
  • Photosariege.com propose un aperçu des richesses naturelles de l'Ariège et de son patrimoine. Pour vos loisirs vous y trouverez des topos de balades et de randonnées et des articles sur les sites remarquables de l'Ariège.
  • Contact

Faune et flore

Lis des PyrénéesPhotos Nature Ariège
Blog photos de la flore et de la faune de l'Ariège

Carte


Afficher L'Ariege sur une carte plus grande

Carte de l'Ariège

Newsletter

Abonnez-vous pour être averti des nouveaux articles publiés.
Hébergé par Overblog

 

  L'Ariège en thèmes

 

Cathédrale Saint-LizierArt roman en Ariège

 

Oie cendréeLes oiseaux migrateurs Refuge de BassièsRefuges de haute montagne Etang de BethmaleEtangs, lacs et cascades Pique d'EstatsSommets de l'Ariège